C’est dans quelques heures maintenant que le Maccabi Tel-Aviv new-look de Paulo Sousa fera son entrée sur la scène de la Ligue des Champions pour le compte du deuxième Tour préliminaire. Les jaunes ont hérité d’un tirage compliqué avec une double confrontation face aux Suisses du FC Bâle, dernier demi-finaliste de la Ligue Europa. Les coéquipiers de Shiran Yeni tenteront de franchir l’obstacle helvète et de s’approcher de la grande phase de poule de la Coupe aux Grandes Oreilles, comme leurs âinés, Barouch Dego, Liran Strauber et consorts qui étaient parvenus à faire partie de la piste aux étoiles dans un groupe composé de la Juventus, du Bayern Muniich et de l’Ajax d’Amsterdam.

Mais avant de rêver de gloire et autres lauriers, il va falloir se débarrasser des Bâlois. Un match qui sent déjà la poudre puisque deux joueurs de l’équipe rouge et bleu et non des moindres ont fait parler d’eux en affirmant “refuser de jouer le match retour qui doit avoir lieu en Israël dans une semaine”. Leurs noms: Mohamed Salah et Mohamed ElNeny.

Les deux internationaux égyptiens avaient déjà prévenu sur leur page Facebook que “si leur club devait affronter une formation israélienne, il ne se rendrait pas chez les sionistes” selon leurs termes. Leur voeu a été éxaucé et peu de temps après avoir pris connaissance du tirage face au Maccabi, ils publiaient un communiqué commun en affirmant que “ils seraient prêts tous les deux à laisser leurs coéquipiers se rendre en Israël, et ce, quel que soit le prix à payer”.

Une décision lourde de sens puisque Salah et ElNeni sont les pièces maitresses du système mis en place par l’entraineur, Murat Yakin. Il faut se souvenir que Mohamed Salah était en lice, la saison dernière, pour obtenir le prix de meilleur espoir de la Ligue Europa après le magnifique parcours de son équipe dans cette compétition.

De plus, il faut savoir, que Mohamed Salah est considéré comme La star du football égyptien mais aussi comme l’une des figures du printemps arabe. En effet, suite aux événements de Port-Said où 74 spectateurs ont trouvé la mort suite à de violents affrontements entre supporteurs de deux clubs rivaux, le FC Bâle prit la décision d’inviter de jeunes joueurs égyptiens à jouer un match amical. Lors de cette rencontre, Mohamed Salah allait s’offrir une performance de premier choix avec deux buts à la clé. Résultat au terme des 90 minutes: un contrat de deux ans dans le club suisse contre une indemnité de transfert de 1 million d’Euros. Depuis ses performances ont été saluées, notamment lors de la dernière campagne européenne réussie de son club et certains observateurs du football mondial n’hésitent pas à le comparer au Néerlandais volant Arjen Robben, pour son pied gauche, tout d’abord, sa faculté d’accélération balle au pied, et sa facilité à éliminer dans les petits périmètres.

Mais comme Salah possède l’art du contre-pied, il a choisi de jurer fidélité à la patrie et de priver le FC Bâle de son talent le temps d’un match. Une attitude saluée par toute la presse égyptienne qui l’a qualifiée de”courageuse”. En compagnie de son compatriote El Neny, les deux milieux de terrain égyptien ont reçu des centaines de messages de soutien sur leurs comptes Facebook respectifs.

Ce n’est, cependant, pas la première fois qu’un joueur égyptien crache son venin contre Israël. L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Mido, avait depuis l’Angleterre, envoyé ce message: “je suis à Londres et je boycotte Israël, Inch Allah, qu’il brule en enfer”.

Avec les absences conjuguées de leurs deux pépites égyptiennes, les Suisses pourraient, quant à eux, connaître l’enfer de la fournaise de Bloomfield lors de la rencontre retour. En cas d’élimination, et aux vues des importants enjeux économiques, Salah et El Neny pourraient être purement et simplement renvoyés de leur club. Au Maccabi Tel-Aviv d’en profiter.

Mohamed Salah et son compatriote Mohamed ElNeny, tous deux joueurs du FC Bâle ont refusé de se rendre en chez "les sionistes" du Maccabi Tel Aviv pour le match retour du 2ème tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Mohamed Salah et son compatriote Mohamed ElNeny, tous deux joueurs du FC Bâle ont refusé de se rendre en chez “les sionistes” du Maccabi Tel Aviv pour le match retour du 2ème tour préliminaire de la Ligue des Champions.