Si vous ouvrez vos livres d’Histoire

vous lirez ce qui s’était passé

une nuit infâme de novembre 1938,

durant la quelle les nazis ont saccagé,

puis mis le feu aux commerces, aux bureaux

des Juifs et aux synagogues, à travers l’Allemagne,

c’était la fameuse ‘Kristallnacht’.

Des nouvelles nuits de cristal

se succèdent de nos jours en France,

de Paris à Sarcelles, de Marseille à Strasbourg,

mais cette fois, perpétrés par des bandes

de musulmans haineux et enragés;

«Il faut casser du Juif» hurlent-ils à tue-tête,

tandis qu’ils incendient les magasins et les voitures

des Juifs, et qu’ils lancent des bombes sur les synagogues.

Nous devons cette situation à la désinformation constante

des média français et européens, en général, concernant

le conflit israélo-palestinien, et cela, depuis des décennies,

mais également au laxisme et à la lâcheté des politiciens.

Ces bandes criminelles veulent une Europe ‘Judenrein’,

en d’autres termes, vidée de leurs Juifs.

Vous ne les verrez cependant jamais manifester leur colère

contre les centaines de milliers de morts en Syrie, en Irak,

au Pakistan, en Afghanistan ou en Afrique noire,

où les musulmans s’entretuent ou bien éliminent les chrétiens.

Vous ne verrez jamais non plus des Européens, dits de souche,

communistes, gauchistes, droitdelhommistes, qui se disent

antiracistes, mais qui, pour la plupart, sont antisémites,

protester dans la rue, alors que leur coreligionnaires chrétiens

se font massacrer au Moyen-Orient, en Afrique et ailleurs,

En Israël, par contre, où ils vivent en pleine liberté,

les chrétiens, non seulement s’accroissent, mais prospèrent.

Aujourd’hui, ces hordes sauvages s’en prennent aux Juifs,

demain et, pendant les générations à venir, ils s’attaqueront

aux Européens dits de souche, qui ne pratiquent pas l’Islam radical,

car, ne vous faites pas d’illusion, ils vous détestent de tout leur coeur,

vous, les mécréants, vous les infidèles, vous les croisés.